Blog

Septembre est le flamenco, Séville

Septembre est le flamenco, Séville
Septembre est le flamenco, Séville

Le de Bienal de flamenco de Séville a déjà un festival parallèle pour les années impaires, c'est-à-dire, pour ces années qui n'est pas célébrée dans la Biennale, avec des personnalités telles que El Lebrijano, Farruquito, Rafael Riqueni, José Menese et Eva Yerbabuena.

Programme du festival.

Programmation, présenté lundi par le maire de Séville, Juan Ignacio Zoido, aura lieu entre le 8 et le 20 septembre dans quatre scènes de la ville, les théâtres de Lope de Vega et la Maestranza, le Patio de la Montería dans la Real Alcázar et le jardin de la Torre de Don Fadrique, un espace presque propre secret pour la méditation et convoquer le gobelin.

Dans la Torre de don Fadrique, père de Rancapino et Rancapino fils qu'ils agiront ensemble dans le spectacle « Rancapinos », Pastora Galván mettra en scène « Moranata » et Ana Morales « Les pas perdus », tandis que lors du gala inaugural qui se tiendra à la Lope de Vega interprétera le Giraldillo prix de la dernière Biennale - Manuel Valencia, Antonio Reyes et Miguel Angel Cortes, entre autres , et la clôture, dans la Maestranza sera pour le spectacle « Oh », de Eva Yerbabuena. Alcazar accueillera le spectacle « Estruna » dans lequel Archange associe sa voix avec le groupe des voix bulgares et il sera aussi constituer le cadre pour la nuit dans laquelle cast El Güito, El Potito et La Macanita, chantant et dansant.

Également dans l'Alcazar agira Joaquín Grilo, Diego de el Morao, Manuel Parrilla et Jesús Méndez, à l'exposition intitulée « Jerez » et, sur une autre occasion, Menese (Argentine) et Milagros Menjibar.

Dans cette enceinte sera également agir ensemble Aurora Vargas et Pansequitoy, après le succès à la dernière Biennale, répété José de la Tomasa avec l'Orchestre Baroque de Séville.

Le spectacle que le danseur Javier Barón, dans la Torre de Don Fadrique, le 29 mai, mettra en scène à la tour de don Fadrique, intitulé « rencontre le bastion » a également été présenté.

Programmation de « Septembre est flamenco » a été dû à une décision par le maire de Séville, après le succès de la dernière Biennale, alors qu'il avait commandés à une programmation stable pour les années impaires, le directeur de ce concours, Cristóbal Ortega.

S.F.G

0 Commentaires dans Septembre est le flamenco, Séville

Personne n'a encore été commentée ! Soyez le premier à le faire

Laissez votre commentaires
Nous demandons votre permission pour obtenir des données statistiques sur sa navigation sur ce site, conformément au décret-loi royal 13/2012. Si vous continuez à naviguer envisager d'accepter l'utilisation des cookies. OK | Plus d'informations